vendredi 8 juin 2018

R.I.P VIDEOTOPSIE



Après 25 ans de bons et loyaux services David Didelot jette l'éponge, et ça nous fout bien les boules ! Mais nous respectons son choix, car nous savons tous que le hardos chaumontais n'arrivera jamais à totalement délaisser le petit monde des bisseux. Histoire de finir donc en beauté (pour le moment), déboulera bientôt l'ultime numéro de son fanzine Vidéotopsie, lequel s'annonce d'ores et déjà monumental.

Au sommaire donc :

- Un dossier hommage à Umberto Lenzi, avec entretien exclusif.

- Le cinéma d'Amando De Ossorio décrypté.

- Antonio Isasi, l'oublié de la série B espagnole.

- Entretien carrière avec l'actrice Lynn Lowry.

- "Le démon aux tripes" d'Ovidio G. Assonitis disséqué.

- Dossier Tom Gries (Serpent Island, Helter Skelter...)

- La saga "Netoraserare" pour tous ceux qui aiment les mangas cochons.

- Du Méga Doom Trash Fuck Metal avec le dossier Cathedral.

- Entretien avec Frédéric Leclercq alias Eul Crocheille.

- Un passage au scalpel des 25 années de Vidéotopsie.

Sans oublier des reviews bis à la pelle, des news en veux-tu-en-voilà, etc... etc...

Au total 228 pages pour la modique somme de 15 euros.

Et pour toute précommande avant le 31 juillet, l'ami David vous offre les frais de port. Il voulait au départ dédicacer chaque exemplaire avec son propre sang mais vu que sa moitié lui a juré qu'il finirait avec la boule à zéro s'il s'amusait à ce genre d’âneries, il a vite opté pour l'envoi gratos.

Donc si vous voulez vous aussi participer aux frais d'enterrement du fanzine Vidéotopsie, vous pouvez aller faire un tour par ici :
https://videotopsie.blogspot.com/p/blog-page_25.html

Trêve de plaisanterie, une page du fanzinat français va bientôt se refermer et ça, ça fait vraiment très mal.


3 commentaires:

  1. Bel article... et entièrement d'accord... Une page se ferme... pour en ouvrir d'autres j'espère :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'information, elle est en effet importante.

    Je ne pense pas, bien que je n'ai pas lu son édito et que je ne sois au courant de rien, que David Didelot abandonne totalement d'écrire. Je rappelle que sa plume est de très grande qualité.

    Tout d'abord, Vidéotopsie a déjà connu un hiatus de parution. Quand les tracas, les contingences ou surtout les obligations de la vie quotidienne, et Dieu sait qu'il y en a, l'emportent sur l'envie, alors, oui, on abandonne un temps.
    Il pourra il revenir, pour un troisième cycle qui gagnera encore, et encore, en qualité.

    Outre ce, David Didelot participera, sans doute, je l'espère, à d'autres aventures à l'instar de ses livres sur MAttei ou la collection gore, ou à d'autres supports, comme sur internet où ses interventions étaient très pertinentes, et vraiment bien documentées, sur Joe D'Amato.

    Le bis italien est un genre qui commence à avoir une aura médiatique et, effectivement, David Didelot s'est affirmé comme une réelle pointure en France, d'abord en défendant dans son fanzine, en précurseur, le genre en présentant des dossiers qui ont véritablement fait date, puis dans diverses interventions ou autres supports. Il le mérite amplement.

    RépondreSupprimer
  3. Triste. Mais rien ne meure jamais. A nous de nous mettre au travail.

    RépondreSupprimer