samedi 11 février 2017

BLAIR WITCH (2016)



Le jeune James décide de monter avec ses amis Peter, Lisa et Ashley une petite expédition dans une forêt réputée maudite afin de faire toute la lumière sur la disparition de sa sœur Heather (l’héroïne du premier Blair Witch) 17 ans plus tôt. Équipés comme des porte-avions avec la dernière technologie mise à leur disposition, ils se disent qu'il leur sera impossible de se perdre dans les bois comme semblent le faire tous ceux qui s'y aventurent à la tombée du jour. Rejoints par Lane et Talia, deux autres branleurs tout aussi crétins qu'eux, ils pénètrent donc sur le domaine de la vilaine sorcière locale et comme leurs prédécesseurs se retrouvent très vite dans l'incapacité de s'orienter. Une fois la nuit venue, d'étranges bruits circulent autour d'eux et semblent se rapprocher au fur et à mesure que le temps passe.

"- Voilà ! Prenez le matos et vérifiez bien que les radios, les caméras et les lampes torches fonctionnent bien.
- Allo James ? Allo ! Allooooo ! Tu me reçois, gros ? Putain mais c'est de la merde ce portable !
- Normal, c'est une lampe que tu tiens contre ton oreille."

"- Tu crois qu'on peut laisser les bagnoles ici ?
- Ouais, no problem, elles sont entre de bonnes mains, le comté se fait des couilles en or
 en revendant aux enchères les caisses de tous ceux qui disparaissent dans ces bois."

Quand en 1999 Daniel Myrick et Eduardo Sanchez sortent leur fameux Projet Blair Witch, jamais ils n'auraient imaginé que leur tout petit film  réalisé avec une budget avoisinant à peine les 60 000 $ allait connaitre un tel succès. Avec presque 250 000 000 de dollars de recettes tous pays confondus, le machin devient l'une des productions les plus rentables de tous les temps, et allait relancer le genre dit du found footage pour les décennies à venir.
Après un Blair Witch 2, Le Livre des Ombres de sombre mémoire l'année suivante mis en boite par Joe Berlinger, fausse suite foirée que Myrick et Sanchez ne feront que produire, la sorcière de Blair allait retourner au fond de son bois vermoulu jusqu'en 2016. C'est à cette date qu'Adam Wingard, jeune metteur en scène spécialisé jusqu'à présent dans les films à sketchs (il réalisera des segments dans ABC of Death, V/H/S 1 et 2) nous balance "la" suite officielle du Projet Blair Witch, tout simplement intitulé Blair Witch. Un premier trailer assez alléchant nous rappelait que le métrage original, même s'il ne nous montrait absolument rien, savait innover dans le genre et pouvait nous filer les miquettes rien qu'en faisant craquer quelques branches, résonner cris et hululements en pleine cambrousse et laisser quelques infortunés tourner en rond dans un bois qui ne semble pas vouloir les laisser partir. Après toutes les merdouilles du même genre qu'on s'est farci ces dix dernières années, ce Blair Witch allait-il enfin redonner un bon coup de collier au cinéma d'horreur ?
La curiosité m'a donc poussé à balancer la galette du film dans mon lecteur.... heu, enfin non... pour tout dire je l'ai maté en streaming sur la toile, je n'allais quand même pas prendre le risque de balancer 20 billets si le résultat était à chier. Et puis n'oubliez pas vous non plus qu'un certain candidat (actuel) à la présidentielle a besoin de vos pépettes; ben oui, il a promis à Fripouille, le hamster de son dernier rejeton, de lui refiler le poste de ministre de l'écologie en mai prochain. Faudra bien le rémunérer le bestiau.... et qui c'est qui va raquer ?

"Alors je vais vous rappeler un fait très important concernant la légende du coin.
C'est primordial pour la suite du film, alors notez bien. 
Vous vous rappelez de Rustin Parr, le tueur de mômes qui sévissait dans cette forêt ?
 Eh ben je vous rappelle que quand il kidnappait des gamins, il en foutait un face à un mur pendant qu'il en tuait un autre.
C'est noté ? Parce que ça peut vous servir ce que je vous raconte !"

Après 90 minutes de visionnage je constate qu'il fait complètement noir. Panne de jus générale ? Que nenni, mon cerveau semble avoir disjoncté en matant le truc en question. Surement une soupape de sécurité pour éviter de finir complètement trépané. Bordel de Feck, Blair Witch ne serait finalement qu'un Unwatchable top niveau ?! Allez hop, douche froide, café, clope, et les neurones peinent difficilement à se remettre en activité.
Mais que s'est-il passé nom de dieu pour que ma matière grise ait subitement décidée de se faire la malle sans prévenir ?
Et pourquoi ai-je sans arrêt ces étranges flashs me montrant Myrick et Sanchez en train de se faire sodomiser à sec par un Wingard hilare ? Finalement j'ai bien fait de ne pas débourser un seul brouzouf pour la galette de son film à celui-là !
Persos au Q.I aussi élevé que celui d'un vigile de chez Go Sport supporter des Girondins, réalisation faite par un épileptique parkinsonien en état d'ébriété, situations abracadabrantesques et illogiques façon Annabelle... sans oublier que le film reprend les mêmes astuces qui ont fait l'originalité de la péloche originale et se permet des les exploiter jusqu'à plus soif, nous dévoilant la fameuse sorcière de Blair dans un final ridicule qui ne respecte même pas la mythologie crée par Myrick et Sanchez. Quelle déception ! Même pas un petit frisson tant tout cela est convenu et prévisible !
Formaté pour permettre aux djeuns mongoliens se disant adeptes des salles obscures d'aller foutre le bordel dans les cinoches de leur patelin, le long-métrage se complait dans les pires défauts propres aux Ghost Movies du moment. Vous avez aimé le Projet Blair Witch ? Alors ne regardez jamais cette suite qui prend le parti de carrément latter les couilles de son ainé et de pisser sur son cadavre. Le syndrome typique de la dégénérescence du cinéma fantastique actuel en quelque sorte.

"- Hé, les copains ! Z'avez entendu ? C'est quoi qui fait ce merdier à deux heures du mat' ?
- Je sais pas. Tout le monde est dans sa tente ?
- Non, Lane est parti chier dans les bois depuis une bonne demi-heure.
Il est si pudique qu'il est obligé de s'éloigner d'au moins 6 kms pour faire ses besoins.
- Ben tiens, surement lui qui a dû faire tout ce bordel. Je comprends pourquoi il est allé si loin.
Allez, on retourne se pieuter."

Ne comptez pas vous immiscer pleinement dans une quelconque ambiance flippante avec ce film, celui-ci joue en effet à fond la carte de la surenchère visuelle histoire d'accaparer l'attention de spectateurs désormais élevés aux jumpscares à foison et aux apparitions spectrales qui filent la courante. Dés lors, l'ambiance mystérieuse du Projet Blair Witch qui reposait principalement sur le principe du "moins on en sait, plus c'est flippant" disparait totalement; les tentes s'envolent, les arbres se cassent la gueule pour écraser les quidams et des fantômes gambadent joyeusement dans la fameuse demeure délabrée. On a même parfois l'impression de se retrouver dans un sous-Silent Hill avec cette histoire de nuit qui n'en finit pas, un peu comme si tout notre beau monde était passé sans le vouloir dans une autre dimension.

"- Bwaaahaaaaaaaa ! Regardeeeez !!!!! Y'a mes cheveux dans ce machin !
Je suis sûre que c'est du vaudoooooooouuuu ! Waaaaaahhhhh !!!!
- Ah mais ferme-la avec tes conneries ! Tiens, regarde ce que j'en fait de ton machin vaudou !"
CRRAAAACKKKKK !

"- Aaaaaaaaahhhh ! Meeeeerde !!! Regarde Ash, elle avait raison !
- Chiasse de chiasse ! Qu'est-ce que va dire son copain ? Non mais regarde dans quel état elle est !"

"- Bon écoute, personne a rien vu. Faisons comme si rien ne s'était passé.
- Ouais. Et si les autres la trouvent, on dira qu'elle s'est niqué le dos en faisant du stretching."

On a quand même quelques petits moments sympas comme cette gonzesse littéralement brisée en deux quand une autre casse l'un des gris-gris en bois suspendus aux arbres. La sorcière ferait-elle également dans le vaudou ? Ou encore le périple de Lisa qui rampe dans un boyau souterrain afin de s'extraire d'un puits où on l'y a fourrée, un passage étouffant voire insupportable pour tout ceux qui souffrent de claustrophobie.
Intéressant et surprenant quand on voit la médiocrité de tout le reste.

"Crotte ! Je savais que j'aurais dû calmer le jeu avec les Mc Do, mon arrière-train est coincé."

Impossible donc d'apprécier un tant soit peu ce film, la faute encore une fois à des personnages accumulant âneries et décisions particulièrement ineptes. Pourquoi Lane, alors que selon ses dires il a tourné avec sa copine pendant cinq jours dans les bois, décide t-il sans raison apparente de fuir les autres campeurs alors qu'il vient tout juste de les retrouver ? Pourquoi Ashley, séparée de ses amis et complètement paumée, entreprend t'elle d'escalader un arbre au péril de sa vie tout ça pour récupérer un drone coincé entre des branches ? A quoi l'engin va t'il réellement lui servir ? A retrouver son chemin ? Elle semble avoir oublié que l'obscurité permanente qui l'entoure ne va pas lui faciliter la tache. Sans oublier la dernière scène du métrage quand James demande à Lisa de fixer les murs d'une pièce afin que la sorcière de Blair ne puisse pas s'en prendre à eux. N'était-ce pas le tueur Rustin Parr qui agissait de la sorte quand il tuait des enfants ? Quel rapport avec l'entité maléfique ? Il y en a surement un mais tout cela reste bien trop évasif.
Et le summum du foutage de gueule est atteint avec la conclusion de cette même séquence.
Regardez un peu (attention gros gros spoiler) :

"Bon allez, si je marche à reculons en me guidant grâce à ma caméra, je regarderai pas la sorcière.
Donc comme ça elle pourra pas me choper, la salope ! Y'en a là-dedans !"

"Ouh pitin, la voilà ! Ah ah, tu vois, tu peux pas m'avoir !"

"Allez, je continue. Je suis pas loin de la porte."

" Encore un peu. Me restera plus qu'à sortir de la pièce puis de la baraque, tout ça en marche arrière.
Ensuite quinze bornes dans la forêt comme ça et ce sera gagné."

"Ouais, ouais, ouais, voilà la porte. Fingers in ze nose."

"♫Oh mon bijou ou-ouuu ♪ Oh mon bijou ou-ouuu ♫"
"Cette voix suave et virile ! Mais c'est Jul ! Juuuuuuullll, t'es où ? J'ai voté pour toi aux victoires de la m......."

SCHHHKKRRAAAFFFFFF !
"Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhh, nooooonnn !"

" Argh... elle m'a eu, la salope....arrrhhh... la vicelarde... me piéger avec du Jul..... arrrghhhhhh...."

"Allez....arf... je suis sûre que le scénariste va pas me laisser crever comme çà."

"Oui, c'est bon, le générique de fin a pas commencé, je vais m'en sortir.... aahh !"

"Allez bordel, ça fait deux minutes que j'agonise dans ce grenier de m....   argh !"

"A... allez...... allez....."

"Et merde !"

" 'Culés ! Arrghhh...."

Eh oui, histoire de nous frustrer encore plus Blair Witch ne se casse même pas le cul à nous proposer une fin intéressante, c'est exactement la même que celle du tout premier film. Tout ça pour ça !
Alors merde, logiquement les suites sont faites pour prolonger l’œuvre originale, pas pour nous la rebalancer telle quelle ! Autant rebooter le tout puisque c'est à la mode en ce moment ! Bref, tout le monde a l'air de s'en battre les rouleaux, et Wingard, qui devait surement se dire que balader sa caméra dans tous les sens en filmant à vitesse grand V des branchages et des murs allait apporter un semblant de crédibilité au merdier, ne parvient qu'à nous filer une gerbe de malade. Quand on pense que certains ont vomi tripes et boyaux en matant Cloverfield au ciné !
Malgré toute ma bonne volonté je n'arrive pas à trouver une once d’intérêt à ce foutoir. Soit je suis trop vieux pour ces conneries, soit je n'y ai rien compris. Les réactions des spectateurs que j'ai pu lire sur le net m'amènent fortement à y croire d'ailleurs. Tenez, regardez un peu les avis qu'ils ont bien voulu laisser sur "le" site fin connaisseur du septième art et qui ne publie que des propos avisés et pertinents (inutile de le citer, vous l'aurez reconnu). Les textes sont respectés à la lettre près, sinon ce ne serait pas marrant.

"J'attendais ce film avec un grande impatience, je voulais qu'il soit bon. Et je n'ai pas était déçu. Cen'est pas le fanboy qui parle ici, mais c'est vraiment un super film d'horreur. Nous avons à faire ici à un excellent film d'horreur, fidèle au projet blair witch. A tous ceux qui se sont pleins que le 1er était chiant à mourir, allez voir celui-çi il ne mérite pas les critiques négatives qu'il se prend. Je n'ai pas trouvé que le film ressemblait particulièrement au 1er (une des critique la plus récurrente). Mais durant la 1ère heure la tension monte crescendo en si bémol mineur jusqu'à un final (les 20 dernières minutes) terrifiants. Qu'est ce que vous attendez d'un film d'horreur? D'avoir peur. Alors arrêtez de vous plaindre que il n'y a que des branches qui se cassent et si vous voulez allez voir un film d'horreur trop propre (c'est à dire pas trop peur pour pas faire fuir le public) allez voir insidious, mama ou conjuring : car Blair Witch est la définition même de film d'horreur"

--------------------------------------- 

"Juste Horrifique ! Un très bon film d'horreur, on peut même dire le meilleur de l'année ! On découvre enfin ce qui c'est passer a Ether et son équipe ! Époustouflant !"

 ------------------------------------------

"étrangement j'ai trouvé le film bon et plutôt riche.. et j'invite vraiment ceux qui ont dit (Trop long à démarrer, Mou et ennuyeux, Pas effrayant...etc) à voir ou a revoir le premier.. je m'engage à vous faire un chèques si ce que vous reprocher au nouveau n'était pas atroçement pire dans le premier.. Point fort -Son renouvellement -Son ambiance -Son titre -Ses décors -Sa richesse dans la frayeur et plus riche qu'un simple found footage (riche dans l'usage des technologies) comme REC 2 mais sans se perdre et sans être aussi mauvais "selon moi" Point faible -Son titre "qui repose sur un ((mythe)) et sur la vague de peur causés ((à l'époque)) car aujourd'hui le premier film a quand même mal vieilli je trouvé"

 ------------------------------------------

Stop ! Cessez le tir ! Maitre Capello s'en retourne dans sa tombe et nos nerfs optiques menacent de céder ! Je sais, il faut respecter l'avis des gens même s'il diffère du notre... Et je le respecte leur avis... je le respecte ! Je me dis surtout que le cinéma de genre a subi une sacrée lobotomie pour être tombé aussi bas. 
Annabelle, World War Z, Ghostbusters & Poltergeist les remakes, Blair Witch... la révolution du fantastique pélliculé est en marche et votre cerveau ne s'en remettra pas. A cette allure, la série Walking Dead ne sera plus une fiction d'ici une dizaine d'années. 
Allez, je vais aller préparer ma batte de base-ball pour l'apocalypse à venir.

7 commentaires:

  1. Ah oui, je suis 100% d'accord.C'est affligeant!
    Du coup, le film original remonte dans mon estime (j'avais trouvé ça assez moyen), au moins c'était du cinoche qui respectait un peu son public.
    Bravo pour cette article, qui m'a bien fait rire, vivement la prochaine daube (ça ne manque pas!)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai déjà une méfiance naturelle envers la bande à Wingard, Ti West et compagnie, mais si en plus c'est pour aller taper dans Blair Witch... Franchement, je trouvais déjà le premier naze, au point que je ne comprenais pas comment on pouvait se plaindre du deuxième, nul aussi mais finalement proche du premier niveau qualité... Je comptais pas voir celui-ci, ce que tu en dis me fait persévérer dans cette voie!

    RépondreSupprimer
  3. Que dire de plus ? Tu as tout dit! Tellement déçu par cette suite qui n'en est pas une, j'hésite même a changer mon image de profil sur un site que tu dois sûrement connaître! Bon, j'avoue, la scène où la meuf (désolé j'ai déjà oublié son nom) se retrouve dans un terrier, laisse tomber l'angoisse pour moi!!!! Le reste est à chier complet... Oui, tu as raison, on vieillit, c'est pour cela qu'on ne supporteplus toutes ces daubes pour adolescents débiles... Merci pour ton article.

    RépondreSupprimer
  4. Bien dit... Mais ce n'est pas une question d'age je crois, sinon je ne supporterais plus le Texas Chainsaw de Tobe Hooper. Il s'agit plutôt d'absence totale d’authenticité... que ce soit dans le propos, la démarche, les techniques, la direction d'acteur, etc... Comme pour la vaste majorité des prod actuelles, ça sent le cynisme et la pompe a fric. Ils n'ont rien a dire, et ça se voit. Ceci dit, ça tombe bien, le public actuel n'a aucune envie qu'on le sorte de sa zone de confort.
    C'est un peu comme en politique, on a le cinoche qu'on mérite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ne pas être d'accord avec toi. Le pognon est maitre de nos jours, chose que l'on constate quotidiennement et qui flingue entre autre tout ce qui est culturel.

      Supprimer
  5. le french trailer^^

    https://youtu.be/tY1GtVnlj4c

    et méfiez vous des écureuils volants cannibales en 3D.
    Sinon il y a toujours plein de petits jeunes qui on très bons goûts "there is futur!!!!"


    RépondreSupprimer