vendredi 13 mars 2015

FRIDAY THE 13TH THE SERIES SAISON 3


Aujourd'hui vendredi 13 Mai, jour idéal pour vous présenter la troisième et dernière saison du show produit par Franck Mancuso Jr, Friday The 13th (en français.... Samedi 32). Une saison qui, à l'époque, sentait d'avance le roussi après que l'acteur John D. LeMay ait fait part de son désir de quitter la série à la fin de la deuxième année. Parallèlement la petite sœur de Friday The 13th, War of the Worlds, connait de sérieux problèmes d'audience après la diffusion des derniers épisodes au printemps 89. Pas réellement catastrophique non plus mais largement de quoi inquiéter la Paramount qui décide de confier la seconde année au père Mancuso Jr. Pour tenter de rebooster les aventures des petits martiens créés par H.G Wells, le producteur décide de liquider d'entrée de jeu deux des personnages principaux et de propulser les autres dans un monde futuriste à la Brazil tout en les confrontant à une nouvelle vague d'extra-terrestres plus aptes à prendre apparence humaine (ce qui permet de gratter un peu plus sur le budget alloué). La série devient alors noire, très noire, et c'est à se demander si Mancuso n'a pas voulu adopter les même caractéristiques pour la troisième saison de Friday The 13th (à moindre dose heureusement).
Bien que désirant voguer vers d'autres horizons John D. LeMay accepte toutefois de participer à un ultime épisode intitulé The Prophecies afin de "régler son compte" au personnage de Ryan Dallion.
Le 25 septembre 1989, à 20h00, via la petite lucarne, The Prophecies fait entrer le diable dans les chaumières ricaines. D'une durée de 90 minutes (bien plus long si on y ajoute la quantité astronomique habituelle de pubs propres aux chaines US), l'épisode ne fait pas dans la dentelle: Jack se rend seul à Marie-Mère, petit village français semblable à Lourdes, pour enquêter sur les mystérieux pouvoirs de Sœur Adèle, une religieuse qui aurait aperçu la sainte vierge durant son enfance et qui s’apprête à bénir bon nombre de malades venus des quatre coins du monde. C'est ce moment précis qu'a choisi le démon Astaroth pour venir foutre le bordel à Marie-Mère en mettant en branle six prophéties censées ramener Satan sur Terre et tirées d'un grimoire maléfique. Les choses partent rapidement en cacahuètes après la mort de plusieurs nonnes et suite à une mauvaise rencontre avec Astaroth le vieux Jack se retrouve en piteux état sur un lit d’hôpital. Accourant à sa rescousse, ses associés débarquent en France mais Ryan, déjà fortement influencé par les puissances démoniaques à la fin de la saison précédente, succombe rapidement aux maléfices du démon et bascule irrémédiablement du coté obscur.
Après avoir commis l'irréparable, le jeune homme semble impossible à sauver et le diable en personne se retrouve bientôt à deux doigts de mettre un sabot dans notre monde. L'arrivée en renfort de Johnny Ventura parviendra-t-elle à changer la donne ?


Un épisode très sombre donc pour ouvrir cette troisième année, pleine de pessimisme et de désespoir; Ryan déprime suite à ses précédentes mésaventures et est constamment hanté par le souvenir de son jeune frère. Persuadé d'être responsable de la mort du gamin, il ne parvient pas à refaire surface et le retour de sa mère disparue depuis des années semble ne pas arranger les choses. Facile dés lors pour Astaroth de profiter de l'état psychologique de notre héros pour le transformer en l'un de ses serviteurs. Tout laisse dés lors à penser que Ryan se dirige vers un destin dramatique. Que va-t-il lui arriver ? A vous de le découvrir, je ne vendrai pas la mèche.
En janvier 1990 le magazine Vendredi 13 dans son numéro 15 (le dernier d'ailleurs) nous pondait quand même l'article suivant :


Ryan Dallion massacré par un chien de l'enfer.... hmmmm m'ouais.... Spoiler ou pipeau de la part d'un journaliste qui n'a même pas regardé l'épisode en question ? L'article ci-dessus, surfant sur l'esprit Mad qui régnait à l'époque (en beaucoup moins bien quand même) est bourré de fautes (Marcuso au lieu de Mancuso, Prophesies au lieu de Prophecies) accentuant toujours plus le manque de sérieux du rédacteur. Mais bon, je vous laisse seul juge de tout ça en regardant The Prophecies (avec un C), peut-être l'un des meilleurs épisodes de la série mais aussi celui qui va sonner le glas de cette dernière. En effet The Prophecies emprunte pas mal de choses à L'Exorciste ou à La Malédiction, ainsi qu'aux thrillers sataniques qui pullulaient dans les années 70. La religion y est sévèrement malmenée et jamais le combat entre Dieu et Lucifer n'a autant été mis en valeur dans une série TV. Les bonnes sœurs de Marie-Mère sont tour à tour possédées par le démon, tentent de tuer leurs collègues, se font massacrer par des animaux ou des aliénés pendant que le prêtre en fonction semble peu à peu perdre confiance en sa foi. Bref ça ne rigole pas du tout et le fait de diffuser ce genre de programme à une heure de grande écoute ne va pas plaire à certains groupes religieux qui demandent l'annulation pure et simple de la série.
Mais malgré la colère de tous ces grincheux et le départ de John D. LeMay, Friday the 13th conserve une excellente audience et poursuit son petit bonhomme de chemin. Le show se permet même pas mal de changements qui viennent redonner un bon coup de fouet à l'ensemble.


Le premier d'entre eux est incontestablement le remplacement de Ryan par Johnny Ventura, personnage introduit dans la saison 2 et interprété par Steven Monarque. Que les fans de la première heure se rassurent, Johnny n'est en aucun cas une resucée du jeune Dallion, loin de là. N'ayant aucune expérience dans le domaine de la chasse aux objets maudits, il n'a pas réellement conscience du véritable danger que représentent les babioles vendues par Lewis Vendredi et ne vas pas hésiter à en utiliser certaines soit à son propre profit soit pour aider autrui. Grande sera sa désillusion quand il s'apercevra que le diable n'a pas fait les choses à moitié quand il a jeté un sort sur la vieille boutique d'antiquités (Les épisodes Crippled Inside et Bad Penny sont ainsi consacrés au dur apprentissage du jeune homme).

"- Laissez-moi faire les copains. 
   J'vais vous le ramener vite fait le vibro maléfique du marquis de Sade.

  - Tu es sûr Johnny ?
    Parce que j'en ai ras-le-bol d'aller tous les jours au commissariat pour payer ta caution".

Autre trait de caractère intéressant du personnage: son coté casse-cou et bagarreur qui va lui jouer des tours mais aussi permettre à ses compagnons de se tirer de pas mal de guêpiers. Johnny est un fonceur, une tête  brulée qui distribue les coups à la moindre occasion, se fritte avec des démons dégueulasses (Demon Hunter), combat des arbres carnivores (Tree of Life) et joue du fleuret face au marquis de Sade en personne (The Charnel Pit). Le sieur Ventura apporte un vent de fraicheur indéniable et évite avec brio le piège facile et habituel du remplacement de personnage principal par une copie conforme sans saveur.

"- Alors, p'tit con, si tu le veux ce vibro va falloir venir le chercher !
 - Hé, normalement y'a pas la fonction fouet sur ce genre d'objet !
 - Tu sais au moins qui c'était Sade ?"

A ses cotés Jack Marshak et Micki Foster restent identiques, même si la belle rousse va avoir du mal à se remettre de la disparition de son cousin et se retrouver cette année encore dans des situations pas possibles: piégée dans un film noir et traquée par des gangsters (Femme Fatale), transformée en serial-killer par un stylo satanique (Mightier than the sword), capturée par deux frangins débiles qui ont empaillé leurs parents (The Long Road Home), projetée en 1790 où le marquis de Sade veut lui coller de bonnes fessées (The Charnel Pit) et même confrontée une nouvelle fois à la pièce de Zaecles, objet qui l'avait tuée dans la saison précédente (Bad Penny).

" Franchement, monsieur le Marquis, à mon époque on ne maltraite plus les chevaux
   à grands coups de cravache comme vous le faites. C'est inhumain."

"- Eh ben, à mon époque la rouquine, chevaux ou pouliches, c'est kif-kif bourricot, 
   cravache et fouet trois fois par jour.
 - M'en fous, j'ai lu 20 fois 50 nuances de Grey et mon grand-père est un Cénobite, 
   alors tes joujoux minables me font bien marrer."
   
Heureusement, elle peut compter sur son nouvel associé, lequel ne cache nullement ses sentiments pour elle. Si une love-story était impossible entre elle et Ryan en raison des liens du sang, ce n'est plus le cas cette fois-ci et après l'épisode The long Road Home les choses ne seront plus jamais les mêmes entre les deux jeunes gens.
Tout un programme attend donc nos héros et parmi les nouvelles saloperies envoutées par Satan on trouvera au hasard un fauteuil roulant qui soigne les paraplégiques, un appareil auditif qui permet de lire dans les pensées, un autoradio offrant la possibilité de retourner dans les années 50, une amulette transférant l’âme d'une personne dans un autre corps, une télévision servant à communiquer avec les morts, etc..... Bien entendu ces bibelots nécessitent obligatoirement de faire couler un peu de sang frais avant toute utilisation.
Si vous vous êtes déjà enfilés les deux premières saisons vous avez certainement dû vous demander comme les antiquaires parvenaient à remiser tout ce qu'ils récupéraient dans leur chambre-forte, endroit somme toute conséquent mais pas au point d'accueillir des trucs maousses comme un tréphinateur (épisode Brain Drain de la saison 1), une chaise électrique (The Electrocutioner) ou une broyeuse (Root of All Evil). L'épisode Demon Hunter vous apportera cette réponse et renverra la chambre-forte en question à l'état de cagibi.

"- Bon allez, aidez-moi à pousser la porte de la chambre-forte. 
   En forçant un peu on devrait arriver à la refermer.
 - Mais, puisqu'on vous dit qu'elle est pleine Jack. 
  Surtout depuis qu'on y a fourré cette vieille moissonneuse-batteuse qui transforme les gens en blé.
 - En blé ? C'est débile comme malédiction ça !
 - Je parlais de pognon, abruti."

La troisième saison s'offre quelques variantes avec des épisodes qui ne présentent aucune antiquité maudite (Midnight Rider) ou encore des objets qui ne proviennent pas du magasin de Lewis (The Charnel Pit), prolongeant d'autant plus l'univers créé par les scénaristes et permettant d'éviter tout ennui en diversifiant les scripts.
Le bestiaire est également plus varié que d'habitude avec la présence de créatures sorties tout droit des enfers, de vampires, de zombies, de samouraïs immortels, de femmes-chiens ou de druidesses meurtrières; sans oublier les habituels voyages dans le temps (au nombre de deux cette fois-ci).
 



La série ose donc le changement, modifie sa présentation (désormais l'épisode débute avant le générique) et s'autorise une ambiance un peu plus sombre qu'à l'accoutumée. Pas au point quand même d'oublier l'aspect 100% fun qui en a fait son succès; certains segments, malgré le quota de cadavres imposés, s'avèrent purement distrayants (My Wife as a Dog ou Repetition).
Quelques guest-stars viennent apporter leur contribution à cette dernière saison : la belle Tia Carrère en femme d'affaire japonaise (Year of the monkey), le vétéran Fritz Weaver dans le rôle d'Asteroth, Colm Feore en écrivain barjot (Mightier Than The Sword), Monika Schnarre (Epitath For a Lonely Soul), sans oublier les indispensables Denis Forest, Angelo Rizacos et Kate Trotter.


Tout était fait pour que le show se poursuive sous les meilleurs auspices mais début 90 les choses ont vite tourné au vinaigre. La pression constante des groupes religieux ne tolérant pas un tel programme en prime-time ainsi que les réactions négatives de certaines associations bien pensantes après la diffusion de l'épisode Hate on your Dial où apparaissaient des membres du Ku Klux Klan en train de molester des gens de couleur ont commencé à lourdement peser sur les épaules de la Paramount.

"Moi qui suis monté dans une bagnole qui voyage dans le temps en pensant rencontrer d'anciennes bombes hollywoodiennes des 50's , 
je me retrouve à la bonne époque mais avec des fachos encapuchonnés.
Finalement, ils sont peut-être vraiment maléfiques ces objets."

Au même moment la série War of the Worlds, dont les audiences n'ont fait que chuter malgré les changements voulus par Mancuso Jr., voit sa seconde saison subitement annulée. Comme les deux shows se tournaient dans les mêmes studios, la fin prématurée de l'un à fini de persuader la production d'annuler également le second. Malgré le soutien des fans toujours aussi nombreux, Paramount devant tant de pressions et de bâtons dans les roues jette l'éponge. Le 14 Mai 1990 est diffusé le 72ème épisode de Friday The 13th intitulé The Charnel Pit. Ce sera le dernier. Après trois ans de bons et loyaux services, la boutique Curious Goods ferme définitivement ses portes sans qu'une véritable conclusion ne soit apportée aux tribulations de ses gérants.


Reste donc 20 épisodes (The Prophecies compte pour deux). 20 épisodes d'excellente qualité pour un show qui ne disposait que de peu de moyens et en qui personne ne semblait vraiment croire à ses débuts. Mais le public a su très vite apprécier les indéniables qualités de celui-ci et lui a accordé toute sa confiance durant trois ans. Bien plus que chez nous en tout cas où seule la première saison fût traduite et diffusée sur la cinquième chaine. Petite curiosité: l'épisode The Prophecies fût doublé et édité en VHS chez CIC Vidéo mais encore fallait-il savoir qu'il s'agissait d'un épisode de Friday The 13th.

























Dernière petite précision pour les fans de John D. Le May: l'acteur tiendra en 1993 le rôle principal dans le neuvième volet de la saga Vendredi 13, Jason va en Enfer, assurant indirectement le lien que tous les fans attendaient entre la série TV et les films de la  Paramount.

" Aie, mais lâche moi gros sac !
  Bon dieu, j'commence à regretter les bibelots maudits, moi."

Petit clip de 1979 avec une toute jeune Louise Robey.


16 commentaires:

  1. Excellent papier, comme toujours, sur une série que je ne connaissais que de nom ou à la vue de certaines images vu que je n'en ai jamais vu un seul épisode. J'ignorais que le héros de Jason va en Enfer avait joué dans la série! Merci pour toutes ces précieuses informations sur un sujet aussi peu traité, Jack!

    RépondreSupprimer
  2. Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais Ouais !!!!!!
    Je suis heureux, ça se voit ?
    Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Excellente série et merci pour la traduction de cette ultime saison inédite en france! Vu à l'époque sur tf1 la nuit sous le nom "l'entrepot du diable"... Que de souvenirs!

    RépondreSupprimer
  4. Amusant pour une revue baptisée Vendredi 13 de se foirer à ce point là dans le résumé. L'auteur du billet devait être très fatigué, très ivre ou très désespéré devant sa deadline (peut-être les trois à la fois).

    En tout cas bon article sur cette seule saison que je n'ai pas vu, la faute au changement radical qui me faisait redouter le pire et à l'absence de conclusion qui n'est jamais une bonne chose. Il existe, format E-book, un épisode crossover écrit par Eric Morse entre la série série télé et celle de Jason Voorhees, où le mort-vivant n'est pas utilisé pour autant (son masque est un objet maudit, quiconque l'enfile devient un tueur invulnérable, il était donc très simple d'utiliser le sujet pour y impliquer nos héros de Curious Goods). Le bouquin est gratuit et trouvable sur le site de l'écrivain, pour les curieux.

    Je vais probablement me laisser tenter un de ces jours pour en finir avec cette série quand même !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas cet e-book d'Eric Morse. Par contre pour ceux que cela intéresse il existe bon nombre de fanfictions ici et là sur le net. Certaines sont vraiment excellentes et clôturent même la série en beauté.

    RépondreSupprimer
  6. Eric Morse est pour ainsi dire un inconnu, et seul les fans hardcore de la série on connaissance de son travail. En fait, il a même été totalement "oublié" lors de l'écriture du pourtant génial Crystal Lake Memories et n'apparaît ni dans le livre, ni dans le documentaire qui a été adapté, ce qui l'avait passablement agacé. Faut dire, il ne reprend pas Jason directement et détourne sensiblement la saga via la "malédiction" du masque...

    Je n'ai plus lu de fanfiction depuis des années et des années, et je crains que la plupart d'entre elles ne tournent autour des relations romantiques Micki (ouais, de la consommation incestueuse entre elle et son cousin, je suis certain qu'on peut en trouver des tonnes !), du coup je n'ai jamais vraiment osé voir ce qui s'est fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as malheureusement raison concernant certaines de ces fanfictions et les relations incestueuses entre Micki et Ryan (miraculeusement revenu à une forme plus adéquate avec son travail d'antiquaire). Une idée d'autant plus malvenue que la liaison amoureuse entre la rouquine et Johnny est parfaitement établie dans la troisième saison de la série. D'autres de ces fictions sont quand même plus convenables et prolongent assez bien l'univers du show.

      Supprimer
    2. Ahaha, j'en étais sûr ! Je tâcherai de surveiller un peu tout de même, histoire de voir, car Vendredi 13 méritait une conclusion. Une série boudée car en avance sur son temps finalement, comme le prouve les Warehouse 13 et autres séries actuelles qui repompent son concept.

      Supprimer
  7. Je tiens à exprimer mon bonheur, je me délecte de retrouver enfin cette série que j'ai vue pour la première fois il y a 25 ans. C'est un pur bonheur. Certes ce n'est pas la version française que tous les fans espéreraient, mais je ne ferai pas la fine bouche !
    Mille mercis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme toi j'ai attendu pendant presque 25 ans de pouvoir enfin visionner les deux dernières saisons inédites de cette série. Lors de sa première diffusion sur la 5 j'étais immédiatement tombé amoureux de ce show, malheureusement seule la première saison a été doublée. Pourquoi n'a-t-on pas pu avoir droit aux 46 épisodes suivants ? Mystère. Je suis en tout cas content d'avoir pu satisfaire d'autres fans.

      Supprimer
  8. bonjour et encore bravo pour le travail !! le lien pour l'episode double 1et2 de la saison 3 est mort, serait il possible de le relancer ? merci d'avance ;-)

    RépondreSupprimer
  9. génial, merci pour ce boulot ENORME !!!

    RépondreSupprimer
  10. bonjour serait il possible de remettre en ligne toute la saison svp tous les liens sont morts, merci d'avance

    RépondreSupprimer
  11. bonjour merci beaucoup d'avoir reup toute la saison

    RépondreSupprimer