lundi 16 juin 2014

DELIRIUM (LE FOTO DI GIOIA) - (1987)


Gioia, ex-modèle de charme, est l'éditrice du magazine PUSSSYCAT, spécialisé dans les photos de jolies pépées très dénudées. Un soir, son voisin handicapé qui passe ses journées à mater par la fenêtre, l'informe qu'il vient d'apercevoir l'un de ses mannequins, Kim, se faire sauvagement assassiner; le corps ayant été balancé dans la piscine de la résidence. Mais en se rendant près du bassin, Gioia ne découvre aucun cadavre et enrage contre le jeune paraplégique qui ne cesse de la harceler téléphoniquement.
Le lendemain la directrice en second de PUSSYCAT, Evelyn, se voit remettre une photo représentant le corps de Kim exposé devant un poster de Gioia. Le cliché en question ne laisse planer aucun doute : un maniaque en a après la belle éditrice.


Réalisé en 1987, LE FOTO DI GIOIA (DELIRIUM en France) devait à l'origine être réalisé par DARIO ARGENTO (mais cela reste une légende, il faudrait demander à Dario lui-même pour en être sûr) sous un scénario de LUCIANO MARTINO, mais plusieurs remaniements du script et de nombreux micmacs avec la production fait que le maestro italien abandonnera rapidos le navire qui sera repris en main par LAMBERTO BAVA.
Suite à cela, seront également crédités en tant que scénaristes aux cotés de MARTINO, GIANFRANCO CLERICI (CANNIBAL HOLOCAUST, LA LONGUE NUIT DE L'EXORCISME et DANIELE STROPPA (le nullissime ATTAQUE DES MORTS-VIVANTS aka KILLING BIRDS).
Et comme toujours, un scénario rapiécé à tout bout de champs ne peut que très rarement donner quelque chose d'excellent, ce qui est malheureusement le cas ici.
Plusieurs petites choses présentes dans le long-métrage restent sans explication tandis que d'autres semblent ne pas servir à grand chose : par exemple le tueur qui voit ses victimes comme d'horribles créatures sans qu'on ne sache vraiment pour quelle raison, Flora, l'adversaire la plus farouche de Gioia dont on ne comprend pas le véritable rôle dans toute cette histoire si ce n'est élargir un peu plus la liste des suspects possibles; idem pour Alex, l'ex-fiancé qui magouille on ne sait trop quoi...
C'est bien dommage car LE FOTO DI GIOIA, même s'il est loin d'être déplaisant, aurait pu être un très bon giallo.



Le rôle principal échoit à la sublimissima SERENA GRANDI, dont les charmes ne peuvent pas être mieux mis en valeurs. A se demander même si le film n'a pas été écrit tout spécialement pour la diva italienne. Elle retrouve ici son compagnon d'ANTROPOPHAGOUS, GEORGE EASTMAN qui, tout comme dans le classique de JOE D'AMATO, aime toujours autant s'introduire dans le corps de la belle (mais cette fois ce n'est pas pour lui dévorer le polichinelle).
La ravissante SERENA n'est pas la seule belle plante à ne pas être avare de ses charmes, le film du généreux LAMBERTO étant manifestement un défilé incessant de beautés surpoumonées; la présence de l'ex-chanteuse des 80's SABRINA SALERNO ne faisant que confirmer cette impression.
Et si vous avez toujours regretté de ne pas en avoir vu assez de la part de la jeune chanteuse italienne quand elle se trémoussait dans une piscine en appelant du mâle en rut ("Boys, boys, boys, I'm looking for a good time" clamait-elle inlassablement alors que les représentants de la gent masculine présents sur les lieux du délit ne faisaient que la mater comme de gros frustrés sans bouger le petit doigt.... ah les cons !!), alors rassurez-vous, votre attente sera récompensée (Petertaste, si tu nous lis...).

                                       "Bon, j'avais entendu dire que mes fans de l'époque étaient désormais de vieux croulants,
                                        mais là c'est quand même un peu abusé."

Mais assez parlé de toutes ces chaudières ambulantes qui vont en affoler plus d'un,  il y a quand même d'autres acteurs à ne pas négliger dans ce film.
Tout d'abord, nous trouvons l'ex-madame ARGENTO, DARIA NICOLODI (TENEBRES, INFERNO et plein d'autres classiques signés par le papa d'ASIA) qui interprète Evelyn, l'assistante et la meilleure amie de Gioia; un rôle pas vraiment à sa mesure...


On aperçoit également la grande actrice française CAPUCINE (L'AIGLE A DEUX TETES, LA PANTHERE ROSE) dans le rôle de la vindicative FLORA, ennemie jurée de Gioia qui aimerait quand même bien se taper la belle éditrice (comprenez par là : ....heu, en fait non, je ne dis rien; on est quand même sur un blog sérieux, merde !).
Les amateurs de BAVA JR. reconnaitront aussi l'acteur KARL ZINNY que LAMBERTO a employé dans pas mal de ses films: DEMONS, la série des BRIVIDO GIALLO.... et qui se retrouve cette fois-ci contraint de se pignoler sévère dans un fauteuil roulant tout en matant à la longue-vue le fessier rebondi de sa voisine Gioia.

                                                 " - Allo, Gioia ?
                                                   - Oui, c'est moi.
                                                   - Je t'enc.... Gioia, je te prends, je te retourne contre le mur, 
                                                     je te baise par tous les trous, je te défonce Gioia !!!!"

                                             "- Hmmmm... quel programme alléchant... on dit chez moi dans dix minutes ?
                                              - Heu.... ben..... heu...."

Toute cette tripotée de personnages est surtout là pour brouiller les pistes quant à la véritable identité du psychopathe qui veut nuire à la pauvre Gioia.
Est-ce donc son assistante qui semble trop gentille pour être honnête, son frangin qui a l'air d'un peu trop apprécier ses charmes, son voisin paralysé qui aimerait l'emmener faire un tour sur ses genoux, la méchante Flora qui la verrait bien se mettre à quatre pattes devant elle, son boyfriend Alex qui réapparait comme ça mystérieusement , son assistant photographe homosexuel, le commissaire à rien chargé de l'enquête, etc.... la liste est longue et aucun d'entre vous ne devinera qui est réellement l'assassin tant les raisons de ce dernier pour découper de la dinde s'avèrent quelque peu tirées par les cheveux.


Pourtant, malgré les incohérences scénaristiques, le film de LAMBERTO BAVA est particulièrement savoureux, et pas seulement pour ces charmantes actrices très souvent dévêtues.
Précisons également que la musique est signée SIMON BOSWELL qui avait déjà participé aux bandes originales de PHENOMENA, DEMONS 2, BLOODY BIRD et que SERENA GRANDI elle-même interprète plusieurs des chansons présentes dans le long-métrage.

Comme je n'ai pas trouvé de trailer pour le film je me suis dis qu'un petit clip sentant bon les vacances ferait tout aussi bien l'affaire.
Vas-y, Sabrina, move your body baby !!!



25 commentaires:

  1. Merci pour ton blog Oncle Jack et bon anniversaire !
    Samantha vs Sabrina, c'est marrant de voir ces deux "ennemies" d'hier chanter ensemble aujourd'hui, Samantha a un peu vieilli, Sabrina par contre, semble inoxydable effectivement... D' ailleurs elle a toujours eu ma préférence et pas plus tard qu'hier j'ai acheté le 45 tours "Boys (Summertime in love)" dans un vide-grenier, autant pour la pochette que pour le vynile.

    RépondreSupprimer
  2. Merci. Il faut bien te lire en effet pour trouver des arguments à regarder ce machin. Bon, je tenterai un jour, je mets en attente pour le moment.
    Bon courage pour l'année qui vient !

    RépondreSupprimer
  3. il me l'avoir déja sur mon disque dur choppé je ne sais ou surement dans la caverne à l'époque donc je passe mon tour mais un grand merci pour cette ode à la magnifique Sabrina. moi qui pensait qu'il n'y avait qu'une seule chanson...
    bon anniversaire et longue vie à toi et à ce sympatique blog.

    RépondreSupprimer
  4. superbe! merci à toi pour ton travail et tes partages! bonne continuation! :))

    RépondreSupprimer
  5. bon anniversaire à ton blog!!
    et encore merci pour ces films et série que tu nous traduit!
    grace à toi ,j'ai commencé à me racheter des numeros de la collection gore.c'est dire à quel point tes articles ne sont intéressants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi !
      Et content que mes articles t'aient redonné gout aux petits romans gerbeux.

      Supprimer
  6. Déjà un an ?! Diantre ! Quand une habitude, celle de venir te voir et de laisser des com's sur tes films est aussi enraciné, je ne me rends pas compte qu'autant de temps ait passé !

    Bravo à toi puisque ton site, l'un de mes tout favoris, a toujours su me surprendre, par la pertinence de tes choix, par tes goûts que je trouve assez voisins par rapport aux miens (le bis italien, Dr Who !), ainsi que ta grande culture cinématographique !
    Une belle performance, à l'heure où quelques blogs glorieux ont cessé, tant leurs valeureux animateurs étaient épuisés ! Longue vie à ton blog !

    En ce qui concerne ton présent film, encore une heureuse surprise, je ne savais pas, mais alors pas du tout, que Dario Argento devait réaliser ce film ! (je vais vérifier si mon ami italien confirme l'info !)

    Délirium est hélas typique du cinéma italien des années 80, qui a hélas imité la télévision Berlusconienne arrivée au tout début années 80 : du clinquant, du chic, de la photographie lêchée, des actrices canons...mais un formatage de l'histoire par le vide assez hallucinant !
    Mauvais scénario, mauvais whodunit, réalisation qui s'occupe de la forme et non du fond, Délirium est abrutissant de bêtise.
    D'ailleurs, notre film s'était ramassé en Italie, commercialement s'entend, et la différence de qualité entre les gialli produits par Luciano Martino au début des années 70 et celui-ci est patente.
    Il me rappelle d'ailleurs le tout aussi médiocre Qu'avez-vous fait à Jessica ?.

    Bref, un savoir-faire qui semble perdu, abandonné, en déshérence, notamment à cause des producteurs qui voulaient faire tendance en oubliant la substance d'une histoire...

    Encore bravo pour ta première année d'existence...
    J'espère que tu te sens d'attaque pour la seconde ?

    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi concernant la déchéance du cinéma transalpin à la fin des années 80.
      On peut manifestement dire que la télé a bel et bien tué le cinéma italien, ce DELIRIUM ayant d'ailleurs de faux airs de téléfilm à la HOLLYWOOD NIGHT.
      Les 90's confirmeront malheureusement cela et enterreront définitivement le 7ème art italien.
      Concernant le fait qu'Argento devait à la base réaliser ce film, je ne le savais pas moi non plus; mais toutes les infos concernant ce long-métrage semblent aller dans ce sens.
      Malgré tout, le bon Dario (étant déjà sacrement en chute libre vers la fin des années 80) aurait-il fait mieux que BAVA JR ?

      Pour ce qui est de ma motivation... eh ben, ça va pas trop mal, merci.
      Même si j'ai de plus en plus de mal à trouver du temps pour effectuer mes trads (les épisodes de Friday sont assez accaparants mais c'est un vrai plaisir de les traduire).
      Et puis, comme j'ai pas envie de saloper le boulot.......
      En tout cas, j'ai encore toute une flopée de nanars made in italia à traduire. Certains sont trouvables en VF mais les doublages sont calamiteux.
      Bref, le plus important avec ce genre de blog c'est de ne surtout pas s'imposer un rythme bien précis concernant le post des articles ou des films sinon c'est les ras-le-bol assuré !
      Je préfère prendre mon temps, préparer consciencieusement les conneries que j'ai à raconter et me faire plaisir en rédigeant mon article.
      Après tout, on est là pour s'amuser...

      Bonne continuation à toi.

      Supprimer
    2. Je viens de demander à mon ami italien et, il était assez introduit dans le milieu du bis (il connait Argento par exemple), et il n'a jamais entendu parler de ce film comme un projet de Dario refilé à Lamberto.

      Il s'agissait, cependant, d'une assez grosse sortie en Italie, il a une assez belle distribution, contrairement à Midnight horror, sachant que Serena Grandi bénéficiait d'une assez belle popularité. Le film aurait assez peu marché, une semaine d'après les souvenirs de mon ami alors que la plupart de ces films de genre sortaient deux trois jours maximum.
      Les actrices du film sont considérés, par les fans, comme des "filles" à producteurs, assez mauvaises actrices mais utiles pour amuser les producteur...

      La musique de Simon Boswell est assez médiocre.
      Musicien Simon B. avait surtout collaboré avec Lamberto sur Demons 2 et les téléfilms de Lamberto.
      Ne laissant aucun souvenir, après une période de feu de trois ans, il a disparu sans laisser de traces, et certainement pas de vraies traces (Stefano Maneiti de Zombie 3, encore plus nul !).

      Tenir un blog est très épuisant...Ne t'épuise pas dans des traductions en pensant que tes fans vont partir si tu ne mets pas quelque chose chaque semaine.

      La

      Supprimer
    3. Merci pour tous ces renseignements Tintorera..... heu pardon, Tinterora (décidément...)
      Concernant la musique de Boswell, tu as tout à fait raison.
      D'ailleurs certaines mélodies de DELIRIUM semblent être quasiment les mêmes que celles de DEMONS 2 (la musique audible sur le passage dans la ville des démons au début du film a été quasiment recopié à la note près pour LE FOTO DI GIOIA).
      Pour les trads et tout le reste, ne te fais pas de soucis, comme je l'ai dit je suis là pour me faire plaisir et surtout ne pas me prendre la tête (le taf est fait pour ça =) )
      Et puis ce blog, après un an d'existence, m'a ouvert d'autres portes... et il serait dommage de les ignorer.
      A la prochaine, ami bisseux....

      Supprimer
  7. Ohhhhhhhh Oh Putain, quelle est bonne la sabrina !!
    Traduction : Accidenti, lei è buona marrone!

    Merci Papa, mais es-tu au courant qu'un repack VF est déja présent par monsieur Seb
    Merci d'avoir pris de mettre des dialogues en bas de l'écran^^^

    Tony Montana


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais qu'il existe un repack vf mais ce film mérite d'être vu en Vostr, le doublage français étant absolument ignoble !

      Supprimer
  8. Voilà un film idéal pour découvrir l'univers délire made in Lamberto :)))
    Est ce que Dario aurait fait mieux pas évident non plus.....
    Entre ton humour à deux balles dans le pied et le mien on a au moins 3,5 balles dans la super cagnotte^^
    Point besoin de snobitude ou de panthéon pour exprimer ses passions avec enthousiasme.
    Ce que tu a fait brillament depuis un an (de labeur également) pour exhumer et numériser toutes ses truffes et nous les servir dans leur jus d'origine accompagnées de description digne d'un savant fou.
    HApPy Bithday to you dear Uncle Jack

    Alerte à Malibu ?

    http://youtu.be/kPjLTDtn2sw

    Shake it up to the fullmoon!!!!

    http://youtu.be/-239Yc-gE2c

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Crazy Franky pour tes coms succulents.
      Dis donc, ça ballotte sévère dans tes vidéos... tu me diras, tes punks surfeurs ont trouvé le moyen de retenir le spectateur pendant qu'il font saigner les tympans, c'est pas con comme méthode...

      Supprimer
    2. Moi "CRAZY" pas du tout je suis un freaks albinos Dalinien sans moustaches entre autre ^^

      http://youtu.be/B90gPyiRHAQ

      sa balotte très sévère tu as bien raison
      Attention au bal de mémère heu!!! au mal de mer.....

      http://youtu.be/KeK2ImB9hW8








      Supprimer
  9. - tous ceux qui ont participé (ou qui participent encore) à ce blog... MERCI à vous, les gars !!!

    Y a moi dans le tas. Merci moi !

    Et merci à toi Oncle jack pour avoir mis sur ton blog quelques repack que j'avais réalisés (petit exploit de ta part quand même vu que j'ai du mal à partager en public).
    Merci à toi de virer quasi illico (sauf les lendemains de fiesta où tu n'as pas les yeux en face des trous) les com des boubourses dont une certaine partie se complaisent à m'injurier personnellement et non ta propre personne.
    Merci pour ton humour à deux balles que j'affectionne particulièrement
    Et merci pour tout le temps que tu as consacré à tes traduction et au fait que tu nous les fais partager.

    RépondreSupprimer
  10. Une p'tite trad de ta part d'un slasher (mon genre préféré niveau horreur) me ferait bien plaisir.
    Dans l'attente, je vais aller m'occuper de la correction de silent madness.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci le Ninja.... et oui, tu fais partie des participants (et peut-être même dans les premiers..... en fait non, pas peut-être, surement).
      Pour les boubourses, le mieux c'est de les ignorer comme je le fais depuis le début (ou presque) et ne pense pas qu'ils ne s'acharnent que sur toi, bon nombre de bloggeurs en prennent pour leur grade avec eux....
      Toutefois, certains de ces comiques doivent serrer les fesses en ce moment (ben ouais les gars, quand on va trop loin on assume); mais bon,comme disait monsieur Robert Chipote :"cela ne nous regarde pas".....
      A part ça, c'est quoi ton slasher ?

      Supprimer
    2. J'en ai plusieurs en attente comme par exemple Slumber massacre Party II (1987) où Strange Behavior (1981).
      Ces deux films ont déjà été sous titrés version googletrad (Inutile que je te dise le nom de l'auteur du massacre, tu auras vite deviné de qui il s'agit)..........
      Bien sur, j'ai les rip vo et les times codes qui vont avec.

      "Militant paroissial pour l'acceptation du mariage Kree/Skrulls". Fais gaffe là, vu la haine que se porte ces deux peuples, tu risques de graves ennuis si tu vas leur dire de faire l'amour, pas la guerre.
      Tu préfères qui comme bourreau, le Super Skrull ou Ronan l'accusateur ?????

      N'empêche que le Captain Mar-Vell avait forniqué avec la princesse skrull anelle, ha les p'tits salopiaux

      Supprimer
    3. Si tu as déjà les time-codes je pourrai peut-être quelque chose pour toi (sinon.. c'est trop long à faire...)
      Il ne me reste plus qu'à trouver du temps-libre (je te ferai signe à l'occasion).
      Pour les krees et les skrulls j'ai laissé tomber, y'a rien à en tirer de ces deux peuples de débiles.... qu'ils continuent à s'écharper dans la joie et l'allégresse, au moins pendant ce temps-là ils font chier personne. =)

      Supprimer
  11. Jolie présentation qui donne envie de découvrir ce film. Merci beaucoup pour la traduction

    RépondreSupprimer
  12. Merci. J'avais aussi la vf de Seb. Je me souviens d'un très mauvais film alors à prendre avec des pincettes.
    Je reconnais que je suis incapable de traduire des films déjà dispo, pour peu que le repack soit acceptable (j'excuse les passages en vo forcée, mais les désynchronisations éventuelles cassent vraiment le rythme).

    A noter que j'ai la Venere d'Ille, son premier film, assez bon

    RépondreSupprimer
  13. Happy Birthday a ton blog Oncle Jack! Franchement c'est toujours un bonheur de parcourir tes pages... 1000 merci pour les trouvailles d'enfer et la bonne humeur communicative de tes commentaires / descriptions, toujours fendards. Merci merci merci... Et... all the best a Ted (qui nous manque...) et a Doug.

    RépondreSupprimer
  14. Hello,
    merci pour ton site, ton travail est exemplaire.
    Un Re-Up serait-il possible?

    RépondreSupprimer